Phobos comme ascenseur spatial pour Mars – Systeme io

Phobos comme ascenseur spatial pour Mars – Systeme io



La construction d’un ascenseur spatial martien serait compliquée par la lune martienne Phobos, qui est en orbite basse à ~6 028 km au-dessus de la surface martienne et croise régulièrement l’équateur, gênant ainsi un ascenseur spatial géostationnaire traditionnel. Mais il y a une idée à la place de construire un ascenseur spatial de Phobos lui-même.

Phobos est lié à Mars (comme la Lune à la Terre), où le même côté de la Lune reste face à la planète. UN l’ascenseur spatial pourrait s’étendre de Phobos à Mars 6 000 km, à environ 28 kilomètres de la surface, et juste hors de l’atmosphère de Mars. Un câble d’ascenseur spatial similaire pourrait s’étendre sur 6 000 km dans la direction opposée qui contrebalancerait Phobos. Au total, l’ascenseur spatial s’étendrait sur 12 000 km, ce qui serait sous l’orbite aréostationnaire de Mars (17 032 km).

Un lancement de fusée serait encore nécessaire pour amener la fusée et la cargaison au début de l’ascenseur spatial à 28 km au-dessus de la surface. La surface de Mars tourne à 0,25 km/s à l’équateur et le bas de l’ascenseur spatial tournerait autour de Mars à 0,77 km/s, donc seulement 0,52 km/s de Delta-v seraient nécessaires pour se rendre dans l’espace ascenseur. Phobos orbite à 2,15 km/s et la partie la plus extérieure de l’ascenseur spatial tournerait autour de Mars à 3,52 km/s.

Infographie : Phobos comme ascenseur spatial pour Mars

Dans notre spéculation Chronologie de la colonisation de Mars nous avons estimé qu’un tel ascenseur spatial basé sur Phobos pourrait être construit dès les années 2080-2090. En plus de l’ascenseur spatial, on pourrait construire un port navette au sommet du Pavonis Mons – le volcan martien pratiquement à l’équateur – pour les navettes à destination et en provenance de l’ascenseur spatial Phobos. Le sommet de Pavonis Mons se situe à 14 km au-dessus du niveau moyen de la surface de Mars (bien au-dessus de la partie la plus dense de l’atmosphère), réduisant de moitié le trajet nécessaire vers la plate-forme de la navette à la pointe inférieure de l’ascenseur spatial à 28 km au-dessus de la surface.



Laisser un commentaire