Moins d’un Français sur deux favorables à la réforme du système des retraites, selon un sondage – Systeme io

Moins d’un Français sur deux favorables à la réforme du système des retraites, selon un sondage – Systeme io


La première ministre Élisabeth Borne et le ministre du Travail Olivier Dussopt. Emmanuel DUNAND / AFP

Paradoxalement, une courte majorité des Français continue à penser qu’il s’agit d’une réforme qui doit être conduite de manière prioritaire.

À quelques jours de la présentation des arbitrages finaux de la réforme des retraites, et alors qu’Élisabeth Borne reçoit une dernière fois ce mardi et mercredi les partenaires sociaux sur ce dossier brûlant, le soutien des Français à cette réforme phare du second quinquennat Macron s ‘éroder. Ils sont désormais moins d’un sur deux (44%) à se dire favorables à la réforme du système des retraites, selon un sondage Harris Interactive-Toluna pour RTL* publié lundi.

À l’inverse, 54 % des sondés se sont révélés révélés à cette réforme. Par rapport à la précédente vague de cette étude, réalisée en septembre dernier, les courbes se sont croisées. À l’époque, 59 % des personnes interrogées soutenaient la réforme. Comme le souligne le sondage, c’est chez «les Français les plus âgés, dont les retraités, et les sympathisants Renaissance (le parti macroniste, NDLR) ou LR» que la réforme le plus d’assentiments. L’opposition est particulièrement marquée chez les sympathisants de La France insoumise (84%) et du Rassemblement national (66%).

Néanmoins, et de façon paradoxale, une courte majorité des Français (53 %) continue à penser qu’il s’agit d’une réforme qui doit être menée de manière prioritaire. Même si ce sentiment est «lui aussi, en baisse tendancielle», souligne l’étude. Ainsi, «l’âge de départ légal en retraite souhaité par les Français s’étend peu», pointe le sondage. Il se situe avant 62 ans pour 40% des Français, et à 62 ans pour 25%. Une minorité (17%) considère qu’il devrait se situer à 65 ans ou après (17%). Le rapport de l’âge légal de départ à 65 ans, souhaité par le président de la République, n’est retenu que par 35 % des proches du parti macroniste Renaissance et 33 % des sympathisants des Républicains.

À VOIR AUSSI – Réforme des retraites : le gouvernement peut-il éviter des mouvements sociaux ?

*Enquête Harris Interactive-Toluna pour RTL, réalisée en ligne les 27 et 28 décembre 2022, sur un échantillon de 2.279 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Laisser un commentaire